Protocoles de recherche

Protocoles de recherche LMC

 

Titre de l’étude : Un essai randomisé, ouvert, de phase 2 du ponatinib chez des patients présentant une résistance à une leucémie myéloïde chronique en phase chronique pour caractériser l’efficacité et la sécurité de la posologie. (OPTIC)

Centre participant : Jewish General Hospital, PI: Dre Sarit Asouline

Résumé : L’essai clinique OPTIC (Optimizing Ponatinib Treatment In CML; numéro d’étude sur clinicaltrial.gov: NCT02467270) est une étude de phase 2 internationale qui recrute des patients atteints de LMC en phase chronique et résistants à au moins deux ITK approuvés. Les patients sont randomisés au ratio de 1:1:1 dans trois groupes de façon à recevoir ponatinib à la dose initiale de  45 mg/jour (groupe A), 30 mg/jour (groupe B) ou 15 mg/jour (groupe C). Les patients des groupes A et B verrons leur dose de ponatinib réduite à 15 mg/jour à l’atteinte d’une réponse cytogénétique majeure (RCM). Le critère d’évaluation principal de l’étude est le taux de RCM obtenu après 12 mois pour chaque bras. Les critères secondaires d’évaluation incluent le taux d’évènements d’occlusion vasculaire dans chaque groupe, les taux d’effets indésirables et les taux d’effets indésirables graves. Les autres critères secondaires incluent les taux de réponse cytogénétique, moléculaire et hématologique, la tolérabilité, la durée de la réponse, le temps de réponse, le taux de contrôle de la maladie, la survie sans progression et la survie globale. Les données préliminaires de l’étude OPTIC sont attendues pour la fin 2016.
 
 
Titre de l’étude : Rémission sans traitement réalisée avec le dasatinib chez les patients atteint de la LMC
Centres participants : Hôpital Maisonneuve-Rosemont, PI : Dr. Lambert Busque ; Hôpital de l’Enfant-Jésus, PI : Dr. Robert Lepage
 
Résumé : Le but de cette étude (NCT02268370) est de découvrir comment augmenter le potentiel d’obtenir une « guérison » de la leucémie myéloïde chronique. Une « guérison » est une condition qui ne nécessite pas de traitement supplémentaire, bien qu’il puisse y avoir quelques cellules cancéreuses restantes. Les patients resteraient normalement sur un ITK indéfiniment dans le cadre d’une norme de soin pour la LMC. Dans le cadre de cet essai clinique, les patients interrompront prématurément leur ITK. si des signes de progression sont identifiés, le dasatinib sera introduit. Cette recherche se fait car il a été montré qu’il y a une proportion plus élevé de patients par rapport à l’imatinib. Le dasatinib est environ 300 fois plus puissant que l’imatinib, et il est possible qu’une plus grande réponse soit obtenus par le dasatinib.
 
 
Titre de l’étude : Une étude ouverte de prolongement de traitement de Bosutinib pour des sujets avec la leucémie myéloïde chronique (LMC) qui ont précédemment participé aux études de Bosutinib B1871006 ou B1871008
Centre participant : Jewish General Hospital, PI: Dre Sarit Asouline
 
Résumé: L’objectif de l’étude (NCT01903733) est de fournir un accès à long terme au traitement par bosutinib et d’évaluer la sécurité à long terme, la tolérabilité et la durée du bénéfice clinique, sans aucun test formel d’hypothèse; Par conséquent, il n’y a pas de critère d’évaluation primaire officiel.
 
 

Protocoles de recherche NMP

 

Titre de l’étude : Une étude de phase Ib, multicentrique, ouverte, d’escalade de dose de PIM447 en combinaison avec Ruxolitinib (INC424) et LEE011 administré par voie orale chez des patients atteints de myélofibrose.

Centre participant : Jewish General Hospital, PI : Dre Shireen Sirhan

Résumé : Cette étude de phase Ib (NCT02370706) visent à estimer la MTD et/ou la RDE pour la combinaison triple de PIM447, anciennement LGH447, plus ruxolitinib et LEE011 ainsi que pour les doublets PIM447 plus ruxolitinib et LEE011 plus ruxolitinib, chez des patients atteints de myélofibrose (MF). Chaque schéma thérapeutique sera évalué en ce qui concerne la sécurité, la tolérabilité, la pharmacocinétique (PK) et les effets pharmacodynamiques, ainsi que l’activité anti-myélofibrose préliminaire, y compris les changements de volume splénique, la charge allèle JAK2V617F et la réponse hématologique.

 

Pour les autres projets de recherche initiés par l’industrie pharmaceutique, veuillez consulter le site internet web du Groupe d’Étude en Oncologie du Québec (GEOQ)